Happy fucking new year, Ville Seppänen  (39min)

 

Formation:

Baltic Film and Media School

 

Synopsis:

Le film a été tourné pendant la période des nuits polaires en 2020-2021. La protagoniste du film est une ancienne chanteuse de groupe punk, une voyageuse, une anarchiste et une propriétaire de ferme. En ce moment, elle travaille comme monitrice de ski, acupunctrice et thérapeute crânienne pour les chevaux et les humains. Elle vit dans le bâtiment de la seule école d'une petite ville appelée Kittilä située en Laponie. Alors que d'autres personnes comptent sur son aide et ses soins et qu'elle est exceptionnellement douée avec les gens et les animaux, elle est aussi solitaire et lutte pour trouver sa propre place. Nous la rejoignons dans son périple à travers les interminables nuits polaires de la Laponie pour aider les autres. En chemin, nous rencontrons divers personnages vivant dans l'obscurité, qui partagent avec nous quelques rires et quelques pleurs. Nous découvrons que pour être en mesure d'aider les autres, elle doit apprendre à faire tomber ses propres masques.

Biographie :

Ville Seppänen est diplômé de l'Université des Arts d'Helsinki en 2012 et travaille depuis lors comme scénographe, dramaturge, vidéaste et réalisateur pour des projets de théâtre, d'opéra, d'installation et de vidéo-musique en Finlande et en Europe. Il a été récompensé à plusieurs reprises pour son travail. Depuis l'automne 2020, il étudie le cinéma documentaire à la Baltic film and media school. En ce moment, il développe son film de fin d'études sur la scène des clubs en Laponie.